mardi 23 août 2011

A la lumière, je préfére l'ombre


On peut débattre sans fin de la beauté. La laideur, elle, est indiscutable. 
Bien plus riche que la beauté pourtant, elle me fascine.