mercredi 10 août 2011

[A genoux, je te prie]





Au désert de mes ivresses,
Je marche, vers toi. 
Pieds nus et ventre ouvert,
Un rosaire à la main

Égrène-moi mon Amour
Et glisse-toi entre mes doigts
Va et viens
Qu'enfin, je te vois

A l'ombre de ta présence,
Je te reconnaîtrai
Alors seulement
Nue, les mains jointes
 Les genoux repliés, 
Je te prierai dans un murmure
De me Prendre et
Me rendre la foi.